Historique

Le canton Guigues est érigé en 1882, le premier à voir le jour suivi de peu par le canton Duhamel et le canton Laverlochère. En 1887, 632 personnes résident au Témiscamingue et on compte 92 familles, dont 20 habitent dans le canton Guigues. En 1897, année de fondation de la municipalité, 300 personnes y demeurent et sillonnent les chemins à travers la forêt. La municipalité portera le nom du premier évêque du comté, Mgr Joseph-Eugène-Bruno-Guigues, originaire de France, et arrivé au Canada en 1844.

Le premier habitant à s’installer à St-Bruno-de-Guigues est M. Édouard Piché. Durant l’été 1863, il s’installe sur le lot 20 du rang 1 qu’il abandonne l’année suivante pour s’établir à l’endroit qu’on allait désormais appeler : la Pointe à Piché tout près du quai de Guigues. Le premier jalon historique qui marqua les vrais débuts de la naissance d’une collectivité. La Pointe Piché et la famille qui porte son nom, fut le refuge, le soutien de nombreux voyageurs et sans contredit la pierre d’angle pour amener nos pionniers de l’heure à s’y installer. Vingt-deux ans plus tard, soit en mai 1886 c’est au tour de Joseph et José Brien de venir coloniser Guigues.

C’est en 1897 qu’on procèdera à l’incorporation municipale du canton de Guigues. Le premier chemin terrestre pour relier les paroisses entre elles fut construit en 1889. Le tracé part de la Baie-des-Pères pour se rendre à la Loutre. Cette même année une autre route est construite à partir de ce chemin de colonisation pour rejoindre la mine d’argent.

La municipalité de canton Guigues change de nom en 1912. Les limites de son territoire changeant, elle portera désormais le nom de Municipalité de St-Bruno-de-Guigues.

Il y eut DEUX PONTS COUVERTS sur le territoire de Guigues. Il en existe encore un, qui fut construit dans le rang 6 nord en 1933 entre St-Bruno-de-Guigues et St-Eugène-de-Guigues. Il surplombe la rivière la Loutre et fut construit en une seule travée de 28 mètres. On le nommait le pont chez Émile Paquin. Il est reconnu officiellement par la Commission de toponymie du Québec depuis le 25 janvier 1990 et est maintenant connu sous le nom de «pont Dénommé » pour rendre hommage à un proche résident, Albert Dénommé.

Pour que les tabliers des ponts faits d’épinette rouge durent plus longtemps, nos ancêtres avaient eu l’idée de les protéger avec un toit. Ces ponts couverts qui s’intègrent si bien au paysage ont souvent inspiré nos poètes.

ANCIENNE MINE WRIGHT
Le site est situé dans le rang 1 de Guigues et est la première mine d’argent au Canada. Aucun vestige ne subsiste.